Si certains pensent que le métavers n'est qu'un mot à la mode que personne ne comprend vraiment, d’autres estiment qu'il s'agit de l'avenir même de la réalité. Nous nous sommes entretenus avec plusieurs de ses penseurs pour nous faire une idée de la manière dont ce nouveau monde évoluera. Voici ce qu'ils avaient à dire.

"En écoutant un grand nombre de conférences et de podcasts, vous obtiendrez de nombreuses perspectives sur ce qui est inclus dans le métavers et ce qui ne l’est pas" a déclaré Jordan R. Heathfield, directeur du marketing chez MADworld, qui essaie de garder une définition du métavers aussi large que possible. "Il s'agit essentiellement de tout environnement numérique où vous avez une représentation de vous-même et où vous pouvez interagir aussi bien avec d'autres éléments qu'avec d'autres personnages. Ces derniers peuvent être d’autres gens, ou des personnages intégrés à l'environnement numérique."

"Le métavers est un endroit dans le cyberespace où vous pouvez être qui vous voulez, où vous voulez, et où vous pouvez avoir tout ce que vous voulez" affirmait pour sa part Omar Corona, fondateur de MetaLabs. "C'est un univers numérique où, au lieu d'être sur internet comme sur Facebook ou Instagram, vous êtes dans internet, où vous pouvez avoir une expérience immersive et interagir avec tout le monde."

Les actifs numériques dans le métavers

Tous nos interlocuteurs estiment que, puisque l'argent est nécessaire au fonctionnement du métavers, les cryptomonnaies y joueront un rôle essentiel. "C'est de cette manière que l'économie virtuelle fonctionnera : grâce aux cryptomonnaies et aux NFT. Vous pouvez posséder une partie du métavers et créer une expérience basée dessus" nous expliquait Omar, qui pense que l'immobilier numérique incitera les pionniers du métavers à y participer très rapidement. 

"Prendre cet élément du monde réel et être capable de le traduire dans un environnement numérique donne aux gens un moyen plus facile de s'engager et d'interagir avec le métavers", a ajouté Jordan. "Il est beaucoup plus facile d'appréhender quelque chose dans un monde numérique lorsqu’on le comprend de manière tangible dans le monde réel. Mais ce que nous voyons venir pourrait être absolument incroyable, avec la création d'univers entièrement nouveaux. Tout ce que l'esprit est capable d’imaginer, en fait."

Faire du rêve une réalité

Pour Quoc Bao Ngo, fondateur de MyRealityDAO, le métavers est un monde virtuel sans limites ni frontières. "On peut créer n'importe quoi dans ses rêves. Vous pouvez faire de vos rêves une réalité. Dans le monde réel, tout a des limites, mais dans le métavers, vous pouvez tout faire. On peut créer des expériences auxquelles les gens peuvent participer. Si vous voulez apprendre l'histoire, vous recréez la scène et vous en faites partie. Les gens apprennent beaucoup et beaucoup plus vite, parce qu'ils sont immergés dedans."

Håkon Harberg, cofondateur de WiV Technology, considère le métavers comme la prochaine itération d'internet. "Nous pouvons créer des personnages réels dans un avatar, puis faire l'expérience du monde dans lequel nous vivons tout en élaborant un moyen de le façonner comme nous souhaiterions qu’il soit réellement."

Les objectifs du métavers 

Le métavers a deux objectifs, selon Håkon. "L'un de ses objectifs est d'amener l'expérience de la vie réelle dans l'internet ou le monde virtuel, et le second est la façon dont l'économie du gaming a bouleversé notre façon de voir la finance. Le métavers joue un rôle très important à cet égard. Tout le monde peut y accéder. Il n'est pas nécessaire de faire partie d'une élite pour rejoindre un Yacht Club."

Jordan s'intéresse surtout au multivers, qui regroupe plusieurs métavers. Il considère que le multivers rassemble la communauté artistique, ainsi que celle des collectionneurs. Selon lui, tout type de propriété intellectuelle peut exister dans un même espace, qu'il s'agisse d'anime japonais ou de personnages de cartoons. Les NFT, qui représentent des œuvres d'art dans différents environnements, en sont un aspect essentiel.

Un autre élément fondamental pour Jordan est le rapprochement entre les mondes physique et numérique. "La technologie peut relier des œuvres d'art physiques à vos NFT dans l'environnement numérique. Nous avons la capacité de prendre des expériences comme des émissions ou des concerts en direct et de construire des NFT autour d’elles".